Site consacré à la psychopathologie
des adolescents, des jeunes adultes et des autres...

THÉÂTRE : L’EMPRISE DE LA PASSION

4

novembre

l'emprise de la passion

COMÉDIE

Lorsque Marie-Sophie rencontre Corentin, son collègue et modeste chef de bureau à l’Institut de la Statistique, pour lui avoir avouer être follement éprise de lui, elle va devoir le convaincre de tout l’intérêt de céder à cette passion naissante. Rien ne vaut les espoirs et les tourments de la passion amoureuse, surtout comparés à la vie rangée mais terne que Marie-Sophie croit déceler chez Corentin. >> Lire la suite

Théâtre : “L’après-midi de Leyde, la rencontre Mahler Freud”

4

novembre

Mahler-FREUD 22

COMÉDIE DRAMATIQUE

Un jour d’août 1910, le chef d’orchestre et compositeur Gustav Mahler traverse la moitié de l’Europe en train pour venir consulter Sigmund Freud qui passe des vacances en Hollande.

Mahler est un musicien au sommet de sa carrière, il vient d’achever sa neuvième symphonie et il lui reste un an à vivre. >> Lire la suite

« APRÈS L’INCESTE, LE CHEMINEMENT DE LA PAROLE » (« Mais je dois d’abord vous dire que ça m’a gâché ma vie. »)

4

novembre

Inceste

( extrait d’une conférence faite lors d’un symposium sur l’inceste à Neuchâtel (Suisse) en février 2022 à partir de la parole de patients et d’analysants)

 

LE SILENCE

L’état commun des victimes d’inceste ?

On se tait moins par absence de souvenir (la question des faux souvenirs, soulevée par Élisabeth Loftus (le monde du 29/1/22)) que parce qu’il n’y a rien à dire, rien à évoquer, rien à penser et tout à oublier, de sorte qu’en réalité rien n’est advenu. >> Lire la suite

L’OBSCUR OBJET DU DÉSIR EN PSYCHANALYSE

4

novembre

désir

(conférence faite en mai 2022 dans le cadre d’un séminaire sur le désir organisé par la Société Alpine de Philosophie)

 

 

Freud (1856-1939) le créateur de la psychanalyse était d’abord un médecin neurologue, ardent défenseur d’une science de l’expérimentation. Il vit à une époque où la physiologie est en plein essor (Helmholtz, Dubois-Reymond…) Aussi la question du désir en tant que mot, en tant que concept opérant, est-elle en apparence assez marginale dans la psychanalyse des débuts, et il faudra attendre Lacan pour qu’elle soit véritablement conceptualisée en tant que telle. >> Lire la suite

MORT DE LA PSYCHIATRIE

4

novembre

mort de la psychiatrie

Le Quotidien du Médecin en date du 1 juillet[1] affiche un dossier à sa une, intitulé : « Entre neurologie et psychiatrie ces TNF qui dérangent ».

Il semble qu’il y ait encore des psychiatres qui ignorent ce qu’est un TNF : honte à eux. >> Lire la suite

FABLE : LE COQ ET LE DIABLE

17

novembre

Diable_sur_coq

Un coq allait dans la campagne, triste et malheureux. Au détour d’un chemin il rencontra le diable qui lui demanda la raison de son humeur morose.

-       Ah ! répondit le coq, personne ne m’aime ! Quand je chante le matin, on me lance des cailloux disant que je fais trop de bruit et que je crie comme une crécelle ! >> Lire la suite

Fable : LES TROIS FRÈRES ET LEUR DESCENDANCE

17

novembre

triade divine

Il y avait une fois un homme qui avait trois fils : Abraham, l’aîné, Jésus, le cadet, et Mohamed, le benjamin. Cet homme aimait pareillement ses trois fils, mais déplorait qu’ils ne s’entendent jamais : ils étaient tout le temps en train de se disputer. >> Lire la suite

Fable : Les animaux sans abri (Psychopathologie du confinement 6)

22

mai

1

animaux de la ferme

Une nuit, rongé par un incertain ver, tout s’écroula. L’étable, l’écurie, la cour, la basse-cour et l’arrière-cour. Il pleuvait, il neigeait, il ventait, plus personne n’était à l’abri. Tout était par terre, tout était à rebâtir.

Les animaux se lamentaient, hennissaient, meuglaient, aboyaient, et je ne sais quoi encore. >> Lire la suite

FRANÇAIS, VOUS ÊTES PUNIS ! (Psychopathologie du confinement 5)

22

mai

punition

 

L’interdiction depuis le début du confinement des plages, des forets et de la montagne était déjà aberrante. Ce ne sont vraiment pas des lieux où le risque de se contaminer était le plus élevé. Le confinement absolu est mortel à la longue, non seulement en raison des vraies relations qu’il interdit, mais parce que la sédentarité, le manque d’activité physique sont très mauvais et facilitent allègrement le surpoids et l’obésité : bien des gens déplorent n’avoir d’autres occupations que faire la cuisine et manger. >> Lire la suite

LE MUR. (Psychopathologie du confinement 4)

22

mai

Marathon-nice-canne

 

Lorsqu’on court un marathon, notre organisme passe d’un système aérobie à anaérobie où l’on se met à produire beaucoup d’acide lactique et au cours duquel la course devient difficile moralement et physiquement. Pour le marathonien moyen, le franchissement du seuil anaérobie se situe aux trois quarts de la course, vers le trentième kilomètre. >> Lire la suite

Page 1 sur 41234
Link to the anchor